Cancer du sein

Mon histoire

Début 2017, je reçois un diagnostic de cancer du sein. Ce jour-là, mon monde et mon univers s’écroulent. Je ressens un besoin urgent de vivre. Vivre pour être présente encore et encore pour tous ceux que j’aime. Vivre pour profiter de ce qu’offre la vie en général. Il y a tellement de choses que je n’ai pas encore eu l’occasion de faire.
Deux options s’offre à moi. Subir et rester en « petite boule » ou prendre les armes et commencer le combat pour me réapproprier ce que l’on menace de m’enlever.
Comme toutes les batailles, celle-ci fut longue et douloureuse, j’y ai perdu un sein.

Valvia Lingerie soutien-gorge post mastectomie,

parce que le cancer du sein fait partie de mon histoire…

Cancer du sein

Le cancer du sein est un des fléaux de notre société actuelle. Les chiffres sont effroyables. Il touche une femme sur huit.
Seulement 20 à 30% des femmes touchées auront recours à la reconstruction mammaire. Les 80 à 70% restantes n’auront pas cette intervention chirurgicale soit parce qu’elle n’est pas réalisable soit par choix, tout simplement.
En effet, parmi toutes ces guerrières, certaines resteront des Amazones pour le restant de leurs jours. Je comprends, j’ai fait le même choix.
On s’entend souvent dire que dans la vie, rien n’arrive pour rien. J’aime donc à croire que cette mésaventure m’a permis de parfaitement connaître le besoin de ces femmes pour mieux les aider dans leur cheminement d’acceptation et de réappropriation de leur féminité.

Le cheminement

Faut-il vraiment deux seins à une femme pour être épanouie, féminine, belle, désirable et heureuse ?
Chaque femme touchée se pose inévitablement cette même question et doit trouver sa propre réponse. Celle qui lui convient. La mienne a été… non…
Je propose donc à toutes les femmes qui ont eu le même cheminement que moi, de leur confectionner des soutiens-gorge parfaitement adaptés à leurs nouveaux besoins ou sur mesure.
Lors des essayages finaux voir des milliards d’étoiles illuminer le regard de mes belles amazones me remplit de bonheur et de gratitude.
Et je vous le garantis, la lingerie que je porte est toujours aussi incroyable ;)

Valérie Isoard